dimanche 27 juillet 2008

Kool Shen - L'avenir est à nous

Kool Shen, après 5 albums avec Joey Starr sous la bannière NTM et un album solo tire donc sa révérence avec un maxi CD "L’avenir est à nous". "L’avenir est à nous", le nom fait drôlement penser au fameux "Le monde de demain" qui a amorcé la carrière du Suprême en 89, j’ai donc acheté ce maxi les yeux fermés. Pourtant j’aurais dû me méfier en matant la pochette où l’inventeur de la sodomie verbale nous gratifie d’un beau doigt d'honneur, l’air de dire "t’as acheté ce CD, tu t’es bien fait ken mon gars !". En effet direct on est déçu : le CD ne comporte qu’un morceau inédit "L’avenir est à nous" donc avec Rohff et Dadoo en feat. Le reste n’est composé que des singles ( "Two shouts IV my people", "Le retour du babtou" et "Un ange dans le ciel" ) sans le moindre petit remix ou face B, ce que j’espérais. Tout ce qu’on trouve en plus c’est une version live de "Qui suis-je ?" avec un Kool essoufflé qui n’apporte vraiment rien à l’original et trois instru ( "L’avenir est à nous", "Two shouts IV my people" et "Qui suis-je ?" ). Dons si on a l’album, à part l’inédit (et les instrus, mais bon c’est pas vraiment nouveau) on ne découvre strictement rien sur cet ultime CD de la légende du Hip Hop français qu’est Kool Shen. Revenons-en maintenant au morceau inédit. On peut pas vraiment dire qu’il soit mauvais, mais il est très banal. Sur une bonne instru assez bounce de Dr Swing, Luke & Lemen, Kool Shen, Rohff et Dadoo nous parle de la légitimité dans le Hip Hop avec une petite pointe égotripante, rien de vraiment nouveau.Le morceau se divise en trois : d’abord Kool Shen nous dit que ça fait 20 ans qu’il est dans le Hip Hop et que s’il en est là où il est aujourd’hui c’est grâce à lui. Rohff arrive ensuite, pas vraiment en forme, et nous raconte qu’il a du succès et que vu que c’est Kool Shen qui a amené le Hip Hop là où il en est aujourd’hui, c’est grâce à lui qu’il a du succès, donc, merci Kool, t’es trop sympa ( sluuurp ! ). Dadoo nous rappelle alors que même si le Hip Hop c’est trop de la balle qui permet à des pôv gars du ghetto de s’en sortir grâce à Kool Shen ( re-sluurp ! ) il y a quand même beaucoup de faux qui trahissent le truc, tu vois, mais t’inquiètes Kool, tu peux partir, moi et Rohff on va les défoncer tous ces bouffons et ramener le vrai truc. Mais tout de même c’est lui qui nous donne la meilleure prestation grâce à ses premières rimes qui nous rappellent le classique "Monde de demain" quand il dit : "Quelle chance d’habiter la France !/Dommage que trop de rappeurs fassent tant d’incompétence/Dans l’ambiance générale, mon flow s’installe normal/Dans mon quartier K-Maro devient un acte trop banal" en référence au premières rime de Kool Shen sur "le Monde de demain": "Quelle chance d’habiter la France!/Dommage que trop de gens fassent tant d’incompétance/Dans l’ambiance générale, mon funk s’installe normal/Dans mon quartier la violence devient un acte trop banal". C’est là où on se rend compte d’un décalage dans le discours : en 1989 Kool clamait que "le monde de demain, quoi qu’il advienne nous appartient" et en 2005, certes "l’avenir est à nous", mais seulement dans le rap, c’est un peu triste quand même…

Tournons-nous maintenant sur la face DVD du CD. On y retrouve deux morceaux live "Le retour du babtou" et "Un ange dans le ciel" sur la scène de Génération Rap R&B 2. Il n’y a pas grand chose à dire dessus, si ce n’est que Kool Shen sur scène sans Joey Starr (même avec Sérum pour l’épauler) ça perd beaucoup de sa magie. Le clip de "Two shouts IV my people", lui est très… réjouissant. On dirait le premier d’un MC de 20 ans encore tout excité de pouvoir faire un clip, mais c’est bel et bien le clip d’un vétéran du rap de presque 40 ans ! Le clip se résume très simplement : Kool Shen et Breakingz investissent la baraque d’un gars avec une centaine de kailles et de pintades. Le seul intérêt du clip c’est donc les meufs, c’est assez limité quand même. Arrive alors le clip de "Un ange le ciel" où on voit Kool Shen suivre une fille car de dos on dirait Lady V et a plein d’hallucinations, où il voit des Lady V partout jusqu’au moment où ce détourne, conscient que Lady V est bel et bien morte et qu’il faut qu’il fasse son deuil juste au moment où il rappe "t’inquiètes pas Vivi/On va relever la tête". Un très beau clip et tout aussi bon mais tout ça semble très propre, très travaillé, mais on regrette un peu la folie et le style à l’arrache des clips d’antan comme les excellent "Qu’est-ce qu’on attend ?", "Authentik", "J’appuie sur la gachette" ou "Pose ton gun"

En bref je ne conseille à personne d’acheter ce CD qui est vraiment la pire carotte que Kool Shen ne nous ai jamais sorti. Je conseillerai plutôt de télécharger ou copier sur un autre naïf qui achète Kool Shen le jour de la sortie sans regarder ce qu’il y a dessus ou carrément de s’en passer parce que ce n’est vraiment pas un morceau essentiel de la carrière de Kool Shen.

Note: 02/20

Tracklist:

01 - L’avenir est à nous (feat. Rohff & Dadoo)
02 - Two shouts IV my people (feat. Breakingz)
03 - Qui suis-je (live)
04 - Le retour du babtou
05 - Un ange dans le ciel
06 - L’avenir est à nous (instru)
07 - Two shouts IV my people (instru)
08 - Qui suis-je (instru)





(p) & (c) Achim Shark 2005
http://www.myspace.com/koolshenofficiel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire