mardi 29 juillet 2008

Phone story

Après 2 ans d'épopée néo-calédonienne je suis revenu chez moi et eu le désir de recontacter certains de mes anciens amis. Parmi ceux-ci, Marie.

Tout à l'heure j'ai pris mon agenda de terminale où son numéro est inscrit et malgré mon aversion pour le téléphone je ai composé -sauf erreur- le numéro et une voix féminine a répondu. J'ai dit : "Bonjour, c'est Marie ?" et j'ai entendu "oui" (mais ça captait mal) alors j'ai dit :

- Hey bonjour Marie, ça va bien ?

- Qui êtes-vous ?

- Marc!

- Marc comment?

- Olaso.

- Mais je ne vous connais pas, comment avez-vous mon numéro ?

- ... Ben il est écrit dans mon agenda... [c'était pas quelque chose d'intelligent à dire je crois]

- Mais qui vous l'a donné? Parce que je ne vous connais pas.

Là j'ai fait une erreur, j'aurai du m'excuser et dire que je me suis trompé de numéro [vu qu'apparemment c'est ce qui s'est passé] mais je trouvais vraiment bizarre et j'ai rien dit, si ce n'est que je balbutiais quelques "ah" "ben". Alors la dame a dit qu'elle me passait son mari qui est policier (evidemment il faut que j'ai de la chance) qui semblait un peu faché (je sais pas vraiment pourquoi) il m'a dit que son téléphone est sous écoute, qu'il a mon numéro et que demain j'aurai une convocation pour insulte pour avoir embêté sa femme. Pendant qu'il parlait je me suis repris et j'ai demandé si j'étais bien chez Marie Abeijon mais emporté dans son élan il ne m'a pas écouté et lorsque j'ai commencé à m'excuser parce que je m'étais trompé de numéro il a commencé à me dire qu'avec le mari on dit qu'on s'est trompé de numéro mais pas avec la femme, il a répété que je recevrai une convocation le lendemain parce que "ça va pas se passer comme ça" et il a sorti son truc que ça serait pour insultes. Ca m'a un peu saoulé et je lui ai dit que j'avais insulté personne et il a dit "continuez de parler vous agravez votre cas, vous aurez une convocation demain, ça va se passer comme ça... etc...".

Finalement le téléphone et moi on est loin de redevenir potes on dirait.





(p) & (c) Achim Shark 2008
dessin tiré des Céréales du dimanche matin par Zack Weiner

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire