dimanche 17 août 2008

Agressés par un mélanésien bourré

Il y a dans les voitures missionnaires un objet maudit : le compteur kilométrique. En effet les missionnaires ont un certain nombre de kilomètres à ne pas dépasser, soit 2500 pour Bourail qui après être monté au Nord une fois par mois et être allé sur Koné une fois toutes les deux semaines ne lui laisse plus grand'chose, ce qui est dommage.

Enfin dommage, c'est relatif, car pour palier à cela mon compagnon et moi marchons beaucoup dans le village pour ne prendre la voiture que pour aller voir les familles un peu éloignées. Cela nous permet d'être plus au contact des gens, et maintenant la population bouraillaise voit clairement que les mormons sont BEL ET BIEN LA car ils les voient marcher tous les jours dans la rue plutôt que de voir de temps en temps les missionnaires dans leur voiture.

Car il y a des gens dans Bourail qui restent dans la rue toute la journée (sauf entre 12 et 14h ou là Bourail dort!). Parmi ceux-ci se trouvent quelques mélanésiens désoeuvrés des tribus avoisinantes qui passe leurs journées assis sur le trottoir à boire pour être totalement saouls aux environs de 14h30 et à fumer plus de joints qu'il n'y en a dans un moteur de Mercedes.

L'ennui c'est qu'après avoir atteint cet état distingué certains d'entre ces personnes n'aiment pas les petits mormons en cravate et chemise blanche.
Ainsi donc un jour où elder Lundquist et moi-même marchions, un des ces homme nous héla. Il était au milieu d'un petit groupe de personnes dans l'état susnommé, à la différence que lui semblait ne pas bien supporté ledit état qui avait tendance à l'irriter tandis que ses potes ne comprenait pas bien ce qu'on leur disait. Donc il nous hèle et nous venons à lui.

- Vous venez d'où?
- Moi je viens de métropole, dis-je
- Je m'en fous d'où tu viens! [n'est-ce pas ce que tu viens de demander ?!] Vous faites quoi ici?
- Ben on est missionnaires pour notre Eglise et on en parle aux gens que ça intéresse
- Ben moi je m'en fous!
- OK, ben nous on parle aux gens que ça intéresse, si ça t'intéresse pas y'a pas de problème.
- Et vous parlez de quoi?
- De Jésus-Christ.
- Ben moi j'm'en fous, vous voulez faire quoi ici, pourquoi vous venez chez nous ?
- Parce qu'on veut aider les gens qui veulent entendre notre message.
- C'est toi qui me donne mon riz?
- Non.
- Qu'est-ce vous parlez de m'aider! C'est vous qui me donnez mon riz et mon sucre à la maison?
- Non, nous on parle aux gens que ça intéresse que Dieu à rétabli son Eglise de nos jours l'intermédiaire d'un prophète. [nous montrons la brochure du témoignage de Joseph Smith]
- Moi j'me ****** le *** avec ça!
- Ben nous c'est pas grave si tu veux pas nous voir nous y va" et nous commençons à partir.

Là l'homme nous pousse violemment (mais vu les litres d'alcool qu'il a dans le sang c'est pas très fort. "hey mais moi je vous laisse pas partir je veux pas que vous passiez devant moi! je vous laisse pas passer" "Hey mais t'es qui pour nous dire ça?!" Et nous partons.

Et là un de ces potes [il n'y avait que lui de méchant les autres ils étaient en train de se marrer] vient me parler, complètement stone et me dit "oh faut pas faire attention il a pas compris, tu vois moi je crois qu'en Jah! Jah Libérator! Loué soit Jah qui m'a libéré du fléau de l'impopularité!" Bref il était marrant. je m'apprêtais à lui répondre "Babylone tombera!" et partir rejoindre mon compagnon quand l'autre qui ne semblait pas content que parle avec son pote et venu et m'a poussé encore violemment (enfin c'est relatif) son pote là retenu ce qui l'a empêché de paraître ridicule en essayant de revenir vers moi et tombé de tout son long parce qu'avec tout ce qu'il avait bu il pouvait pas marcher.

"Ainsi parle le Seigneur: malheur à celui qui lèvera son talon contre un de mes oints!"

Woops! désolé! =]





(p) & (c) Achim Shark 2006

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire