lundi 18 août 2008

I will be back

Un missionnaire qui rentre c'est comme un monstre dans un film gore. Chaque fois les gentils se croient enfin débarassés lorsque la main du monstre surgit de la terre et une voix gutturale prononce "I will be back".

Mais les monstres de films gores c'est comme les missionnaires de retour chez eux, pour qu'ils reviennent il faut de l'argent et ils en ont rarement. Du coup ils ont parlé pour rien et on ne saura jamais qu'est-ce qu'ils comptent faire maintenant car il semble oublier que les gentils ont trouvé le moyen infaillible de le détruire. enfin pas si infaillible que ça puisqu'il arrive à gémir "I will be back". Mais quand même assez efficace. C'est d'ailleurs assez dommage parce qu'à chaque fois le personnage qui reste est la fille stupide à la voix crispante dont on rêve qu'elle mourra au premier coup de dague tellement elle nous saoûle. Malheureusement dès qu'une fille nous énerve dans le film on peut être sûr que c'est elle qu'on devra supporter pendant 1h30. Le pire exemple étant certainement Blairwitch. Je hais ce film et la fille plus encore.

Mais les monstres des films gores c'est comme les missionnaires de retour chez eux. une fois le film fini, ils se sentent inutiles, ils ne peuvent poignarder, éviscérer, dévorer, assassiner, piétiner, égorger, ricaner. Bref, ils ne servent à rien.

Heureusement parfois le film se poursuit, le numéro 2 se prépare. Un nouveau style, une nouvelle technique. En fait pas vraiment ça, on essaie de reprendre les choses qui ont fait marcher le premier et c'est repartie avec une autre fille crispante qui n'arrive pas à mourir. mais la différence avec le missionnaire c'est que maintenant il ne veut plus qu'elle meure, bien qu'il la poursuive toujours.





(p) & (c) Achim Shark 2008
dessins tirés de Lapin par Phiip


1-2
Marcox te coupera en deux
3-4
Monte les marche quattre à quattre
5-6
Il y a ma lame dans ta cuisse
7-8
Tu chutes dans ta fuite
9-10
Il faut que je te punisse !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire