dimanche 17 août 2008

Tandem "C'est toujours pour ceux qui savent"

Si vous n'aviez pas deviné par la pochette, Tandem est un groupe originaire du 93 (Aubervilliers), composé de Mc Tyer et Mc Kregor.

Découverts sur la compilation Mission Suicide ils ont par la suite signé chez Première Classe chez qui ils ont sorti un EP "Ceux qui savent m'écoutent" mais insatisafaits ils ont partis chez Kilomaître prod et en 2005 nous servent leur premier album "C'est toujours pour ceux qui savent". On remarquera une grande originalité dans le choix du titre =].

Dès les premières mesures, le ton est donné : Tandem ce sont deux mecs de la rue qui parlent de rue avec talent sur des instrus aussi hardcores que magnifiques.
Tout commence avec "93 hardcore", un chef d'oeuvre dans le genre. Les 2 MC's s'offrent chacun un couplet très long, parlant de leur département qui est hardcore (on l'aurait deviné). Le thème a été pris et repris mais ces deux-là ont vraiment du talent, que ce soit au niveau de flow que de l'écriture. Ils amènent leur touche qui rend le titre imparable.

Le seul souci c'est qu'à part la rue Tandem ne parle pas de grand-chose (pour ne pas dire rien), ce qui donne l'impression que le disque tourne en rond. Les instrus sont toujours impeccables, les flows sympathiques, ça se laisse écouter mais aucun titre n'accroche vraiment, on a l'impression d'écouter le même titre encore et encore, tourné dans tous les sens.

Du coup dès que ça change un petit peu on est obligé de remarquer, comme le rapide "Trop speed" ou le sincère et introspectif solo de Mac Kregor "J'ai trop de coeur". On est surpris par "Laisse-moi le temps", un morceau parlant d'amour mais comme le dit Mac Kregor "c'est pas parce que je fais du rap hardcore que je n'ai pas de coeur". Malheureusement, la motivation est bonne mais le titre beaucoup moins.
Mais surtout les 2 gars nous bluffent grâce à leur écriture avec "Un jour comme un autre", "Frères ennemis" et "Le jugement", une suite de morceaux créant un réel film musical. L'histoire reste très ghetto : un gars en zonzon, son jugement, ses sentiments. Une vraie réussite. On notera la présence de nombre de guests sur "le Jugement" où chaque rappeur a son rôle bien précis (Diam's, la juge; Faf Larage, le procureur; Kéry James, l'avocat; Kazkami, le commissaire; Lino, le témoin à charge; Tunisiano, le témoin à décharge).

En définitive, un album qui réunit beaucoup de qualités, des bonnes instrus, des bons MC's (au niveau des flows et de l'écriture), quelques excellents morceaux ( "93 hardcore" et la trilogie du jugement ), mais victime de redondance à outrance.


Note : 10/20

Tracklisting :
01/ 93 hardcore
02/ Le monde est stone
03/ Dans ma rue
04/ Génération sans repères
05/ Tu croyais quoi ?
06/ J'ai trop de coeur
07/ Un jour comme un autre
08/ Frères ennemis
09/ Le jugement
10/ Laisse-moi le temps
11/ Trop speed
12/ Explosif
13/ Nostalgique
14/ Warriors
15/ Sombre
16/ Bouge !
17/ Vécu de poissard





(p)&(c) Achim Shark 2008
artwork par Dimitri Simon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire