samedi 25 octobre 2008

J'ai deux amours

Muse, ta présence embaume.
Artiste sans talent et mauvais,
Grâce à toi en mon for fuit l'homme.
A présent seul est resté
Le poète oublié, plume dans la paume,
Inspiré, porté par tes rythmes endiablés.





(p)&(c) Achim Shark 2008

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire