jeudi 25 décembre 2008

Dernière volonté

Un jour la mort vient chercher chacun,
Peu importe que tu trouves ça malsain.
Moi-même je devrai partir,
Et je me demande à quoi je pourrais servir.

J’aimerais faire de ma vie
Quelque chose de bien,
Stopper de l’argent l’hégémonie
Et que comme sentiment il n’y ait plus rien
Que l’amour et l’amitié.
Que la charité remplace la pitié
Et que le mépris cède place au respect.

J’aimerais laisser de bons souvenirs,
Ou au moins peu de mauvais,
Mes amis jamais faire souffrir
Et jamais trahir leur amitié.

J’aimerais que ma fin
Soit aussi celle de la faim
Et celle des guerres.
Et quand de mon poids j’allègerais la Terre,
J’espère aussi alléger sa peine,
Qu’entre les hommes il n’y ait plus de haine.

J’aimerais ne pas attrister le cœur
De celle qui m’aime, ma mère.
Mourir pour ressusciter ma sœur
Faire plaisir tant qu’à faire.

Mais si je n’avais qu’une seule dernière volonté,
J’aimerais d’essence me faire arroser
Et mourir en brûlant Babylone,
N’épargnant rien n’y personne.
Que ses cendres soit répandues aux quatre vents
Et que tout en chantant
Mes frères y construisent Sion.

Finalement je vais mourir pour rien, quel con !





(p)&(c) Achim Shark 2004
dessin tiré des Céréales du dimanche matin par Zack Weiner

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire