jeudi 25 décembre 2008

J'ai trop pleuré

J’ai trop pleuré pour des choses qui n’en valaient pas la peine
Désormais les larmes ont du mal à venir
Et quand elles viennent
Elles n’effacent rien, même pas le souvenir

De ton doux sourire
Je voudrai te fuir, courir
Loin de toi où mon cœur m’emmène
Mais mes chevilles ont des chaînes,

Je trébuche puis me traîne
A tes pieds et tes yeux m’enchaînent
Tandis que mon cœur hurle de peine.

A ta vue je ne cesse de frémir,
M’efforçant de sourire
Cachant ces larmes qui ne me font que souffrir.





(p)&(c) Achim Shark 2004
dessin tiré de Kouin le Canard par Puyo

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire