vendredi 22 mai 2009

Fat Cap « A l’arrache »

« F.A.T. C.A.P., t’as capté ?/Le temps qu’on s’installe/J’suis comme un rail de coke… » Car oui, Bobby Buntlack et Ferk Daxxx s’installent enfin dans les bacs (et on a intérêt à capter !) car les 2 b-boys du 93 ne sont pas là pour plaisanter. Après presque dix ans dans le BOSS (première signature du label, en 1999), les deux compères sortent enfin leur premier album « A l’arrache », en totale indépendance. « Beaucoup d’intellos calibrés, moi j’sui qu’un con qui dit vrai », voilà une phrase qui résume le style de Fat Cap : deux enfants des cités de Seine Saint Denis décrivant leurs vies, leurs frustrations, leurs espoirs, sans fard ni esbroufe. Ici pas de gangstérisme ni de recherche de la street credibility la moins crédible qui soit, juste de l’honnêteté et des mots forts, et c’est bien ce qui fait la force du groupe. Alors que beaucoup de MCs aiment à laisser voir de leur cité la même image que les reportages du 20h de TF1, Fat Cap affirme à plusieurs reprises n’avoir jamais dealé et représenter « les gens braves, qui se tiennent droit et en bavent » sans cacher la misère et la décrépitude des cités de France.

La plus grande qualité de l’album est donc la sincérité de ses auteurs armés d’une écriture réfléchie et travaillée. Le plus gros défaut reste les instrus qui sont d’une qualité très inégale. Certaines sont excellentes ( « Y’a ceux qui », « Système d », « Ancré dans le barrio »…) tandis que d’autres sont à la limite du supportable, plombant des titres qui auraient pu être excellents ( « Outrage », « Fais tourner le son fort »…). Néanmoins, « A l’arrache » reste un bon album de rap français, vrai et sincère.





(p)&(c) Achim Shark 2009
artwork par Koria

http://www.fatcapmusic.com
http://www.myspace.com/fatcapsteplait

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire