samedi 20 juin 2009

L'Exécuteur de Hong-Kong "Le retour du mexicain"

En deux albums, l'Exécuteur de Hong-Kong a su créer son propre univers, mêlant humour, références cinématographiques et beats funky à souhait. Mais qui est donc cet exécuteur venu de Hong-Kong (mais qui est mexicain visiblement) ? Comme beaucoup de tueurs à gages, un nom cache deux visages : un MC, Terence Style, et un producteur, Mag Spencer.

L'accent sudiste assez marqué du MC fait parfois penser au Rat Luciano. Ce n'est pas leurs seul point commun, ils partagent également un flow monocorde et pas toujours formidable ainsi qu'une plume pas vraiment extraordinaire mais tous deux arrivent toujours à captiver l'auditeur grâce à une sincérité et une honnêteté évidente. Mais là s'arrête les similitudes car là où l'un fait dans la chronique sociale, l'Exécuteur baigne sa plume dans l'humour décalé et les histoires étranges adressant des clins d'oeils ravageurs aux films de série B des années 80/90. Pas de rap conscient ou introspectif même si parfois certaines phases laissent transparaître un message plus personnel et sérieux.

Ce fond agréable est magnifié par l'excellent travail de producteur de Mag Spencer nous livrent des instrus plus funky les unes que les autres. Dans un souci d'aération nous avons droit à quelques interludes instrumentaux (« Macao night club » est un bijou) et d'extraits de films. Au final ce n'est peut-être pas le disque du siècle mais au moins le méxicain nous sert un album rafraichissant et entraînant suant l'amour de la musique et, qui plus est, vieillit bien !





(p)&(c) Achim Shark 2009

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire