jeudi 6 août 2009

Première épître des elders aux écrivains des lettres mortes

CHAPITRE 1


1 Au commencement était la boîte aux lettres et la boîte aux lettres était vide de lettres.
2 Les missionnaires dirent : Que la boîte soit pleine ! Et la boîte ne fut pas pleine.
3 Les missionnaires virent le vide et virent que ce n’était pas bon.
4 C’était le premier jour de la semaine et il n’y avait pas de courrier distribué.
5 Le second jour le courrier fut distribué mais la boîte resta vide.
6 Oui, même du second jour au septième jour le courrier fut distribué.
7 Néanmoins la boîte resta vide.
8 Et il arriva que des ténèbres épaisses sortirent du vide et entourèrent les missionnaires et leur apportèrent beaucoup de tristesse dans leurs journées autrefois joyeuses.
9 Même les longues heures de porte-à-porte infructueuses, attaqués par les oiseaux du ciel et poursuivis par les bêtes du sol n’étaient pas aussi décourageantes que l’absence de ces objets bénis appelés lettres.
10 Néanmoins ils persistèrent.

CHAPITRE 2


1 Et, le second jour de la seconde semaine, les ténèbres encerclaient la boîte aux lettres.
2 Et, le troisième jour, des profondeurs du vide sortit une unique carte postale.
3 Et de cette carte postale sortit un rayon de lumière qui perça l’obscurité et surmonta les ténèbres.
4 Et les missionnaires furent heureux, et ils eurent beaucoup de joie.
5 Mais, hélas, leurs exclamations de joie furent en vain car la carte postale était pour quelqu’un d’autre.
6 Or, si leur joie fut grande avec cette seule lettre adressée à quelqu’un d’autre, comme elle aurait était grande si elle avait été pour eux !

CHAPITRE 3


1 Insensé qui dira : Une lettre, une lettre, nous avons écrit une lettre et il n’y a pas besoin d’écrire davantage de lettres.
2 Ne savez-vous pas qu’il y a plus d’un jour et plus d’un événement par jour ? Pourquoi pensez-vous que certains événements n’ont pas besoin d’être rapportés ?
3 Oui, et vous n’avez pas à vous inquiéter que vos lettres resteront sans réponse.
4 Mais vous devriez dire : J’irai et j’écrirai la lettre que le missionnaire a commandée car je sais que le missionnaire ne donne pas de commandement sans préparer une réponse rapide.
5 Et nous vous donnons la parabole des enveloppes déjà adressées.
6 Un missionnaire, partant pour un pays lointain, appela ses amis et leur remit des enveloppes déjà timbrées et adressées.
7 Il en donna cinq à l’un, deux à l’autre et une au troisième, et il partit.
8 Aussitôt celui qui avait reçu les cinq enveloppes écrivit cinq lettres et dans son zèle en écrivit cinq de plus.
9 De même, celui qui avait reçu les deux enveloppes écrivit deux lettres et ensuite deux lettres de plus.
10 Mais celui à qui l’on avait donné une seule enveloppe déjà timbrée et adressée devint paresseux et négligent et il perdit son enveloppe, celui-là même qu’on lui avait donné.
11 Longtemps après le missionnaire revint et alla avec ses amis.
12 Celui qui avait écrit les dix lettres fut très heureux.
13 De même que celui qui en avait écrit quatre.
14 Mais celui qui n’en avait pas écrit une seule ne put que lui serrer timidement la main.

CHAPITRE 4


1 Et le missionnaire dit à son ami : M’aimes-tu ?
2 Il lui répondit : Oui, tu sais que je t’aime. Le missionnaire lui dit : Remplit ma boîte aux lettres
3 Il lui dit une seconde fois : Ami, m’aimes-tu ? L’ami lui répondit : Oui, tu sais que je t’aime. Le missionnaire lui dit : Remplit ma boîte aux lettres.
4 Il lui dit pour la troisième fois : M’aimes-tu ? L’ami fut attristé de ce qu’il lui avait dit pour la troisième fois : M’aimes-tu ? Et il lui répondit : Tu sais toutes choses, tu sais que je t’aime. Le missionnaire lui dit : Remplit ma boîte aux lettres.
5 Toute la correspondance est pour vous comme les mots d’une lettre cachetée que l’on donne à un homme qui ne sert pas de mission en disant : Lis donc cela ! Et qui répond : Je ne le peux car elle ne m’est pas adressée.
6 Et la lettre est donnée à celui qui sert une mission en disant : lis donc cela ! Et qui répond : Bien sûr !
7 C’est pourquoi vous pouvez accomplir une œuvre merveilleuse pour un missionnaire, même une œuvre merveilleuse et un prodige en écrivant une lettre.



On a beau dire, être missionnaire dans les îles ça ressemble peu à ça



(p)&(c)Elders de la mission de San Antonio (Texas) 2000
traduction : Achim Shark 2006
peinture réalisée par quelqu'un de talentueux dont j'ai égaré le nom


Brigham Young is my main man cause he brought the pioneers to the promised land. I wish I could've seen old Brigham's face when he said "Yeah baby, this is the place!"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire