mardi 15 septembre 2009

Not Chopped but Screw

Lorsqu’un des meilleurs compositeurs d’un certain siècle se trouve découpé par les mains appropriées pour servir de base musicale à un des meilleurs rappeurs du siècle suivant cela crée généralement ce qui est nommé dans le jargon un « classique ». Un des exemples les plus marquants est sans nul doute « That’s my people » du Suprême NTM où Chopin, choisi parmi l’élite des compositeurs du XIX° siècle, se trouve confronté aux rimes de Kool Shen, choisi parmi l’élite des MC’s du XX° siècle, le tout saupoudré de quelques références à l’homme méthodique du Wu-Tang clan. Naïf, je me suis dit que c’était facile (et je voulais m’amuser aussi, il faut bien le dire), ainsi j’ai pris un a capela d’un des meilleurs MC du XXI° siècle, Sept, l’ai accouplé avec des écorchures (ce serait insultant d’appeler ça des samples) tirées du « Dream a Dream » de Charlotte Church, qui lui-même reprend « Pavane » de Gabriel Fauré, un des meilleurs compositeurs du XX° siècle le tout agrémenté d’un breakbeat fleurant bon les ennemis publics numéro un.

La recette de la réussite donc ! Il manquait juste un détail important : des mains appropriées. Du coup c’était un peu naze. N’ayant rien d’un beatmaker, affublé d’un matériel rudimentaire et d’une oreille musicale pitoyable, ça ne pouvait pas voler trop haut de toute façon.

Mais moi j’aime beaucoup « Dream a dream », c’est le genre de son que j’aimerai entendre sampler, parce que c’est très beau. Accompagné d’un beat adéquat et d’un bon rappeur, ça peut faire des merveilles, j’en suis sûr. On est souvent mieux servi par les autres, mais s'il n'y a personne autant le faire soi-même, n'est-ce pas ? Accouplez ça à mon amour pour les choses que je fais mal, les raisons de mon exploration du monde des remixes s'explique. J’ai donc choisi l’a capela de « Memento mori » car c’est mon titre préféré du « Jeu du pendu » et puis Lartizan a laissé tous les a capella de l’album en jachère sur son site, c’est sa faute, il n’a pas intérêt à venir se plaindre que je scarifie inutilement son travail ! Après cela je volai de façon éhontée le breakbeat laissé par Public Enemy à la fin de la version de « Bring tha noise » avec Anthrax sur l’album « Apocalypse 91…The Enemy strikes Black », breakbeat déjà utilisé par le Ministère ÄMER sur « Brigitte (Femme de flic) » en 1992.

Le problème c’est que le beat ne collait pas du tout avec la voix de Sept. Que faire ? Etais-je condamné à faire quelque chose d’inécoutable ? Cette idée me poursuivit et me tortura durant au moins deux minutes avant de laisser là ma daube et vaquer mes pertes de temps. Ce fut juché sur un tracteur New Holland, l’œil plissé afin de ne laisser échapper aucun bout de plastique que la Lumière m’atteignit : Tricher !

La Screw Music est une méthode utilisée par les rappeurs sudistes visant à créer un mouvement ralenti, codéiné et implacable à leurs instrumentaux, cela « consiste (grossièrement) à ralentir le tempo d'un morceau jusqu'à révéler sa seconde nature, sombre et hypnotique. Cette technique, dite du « chopped and screwed », elle est le dénominateur commun de toute une génération de jeunes artistes, dont les trois héros de l'année : Mike Jones, Paul Wall et Slim Thug, nouveaux porte drapeaux du Texas aux côtés des indéboulonnables UGK. » selon l’Abcdr du son. Toujours grossier, j’ai utilisé le principe en ralentissant à l’extrême le flow de Sept et le beat de PE (un peu moins extrêmement). Du coup, c’est toujours offbeat, mais un peu moins. Et puis surtout ça s’entend moins (j’ai l’impression).

Et ainsi donc, si vous avez eu le courage d’arriver jusqu’ici, vous connaissez les secrets de fabrication de la fabuleuse version Not Chopped bur Screw de « Memento mori » réalisé par mes mains potelées avec l’appui (plus ou moins volontaire) de tout un tas de gens que je big-up : Sept, Lartizan, Charlotte Church, Gabriel Fauré, Mixcraft 4, Public Enemy, Anthrax, Bill Gates, New Holland, Dr Dre, Ice Cube.... Big-up à mes homies, et pardon aux familles, tout ça…


Sept&Lartizan - Memento Mori
(Not Chopped but Screw Achim Shark remix)


Ce que j’aime sur ce beat ? Le super jeu de mot « Not Chopped but Screw », chaque fois que j’y pense je m’aime. Sinon, les originaux de « Memento Mori » et « Dream a dream » démontent, ne passez pas à côté !


"22h17 la Villette grand écran"



(p)&(c) Achim Shark 2009

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire