dimanche 8 novembre 2009

Rapapodcast #23

Les rapapodcasts sont des playlists (principalement rap) visant à faire découvrir des nouveaux artistes ainsi que des titres phares du Hip Hop. Elles sont présentées à titre gratuit dans un but promotionnel sur le site www.rapanization.com. Je mettrai sur mon blog les rapapodcasts que je réaliserai moi-même. Si vous disposez des droits d'un morceau ou êtes un représentant des ayant droit et que vous souhaitez la disparition d'un morceau, écrivez-moi à achim_shark[at]hotmail.fr.


Je pourrais faire mon laius désormais habituel à propos de ce nouveau podcast à l'identité en crescendo mais j'ai décidé que non. Et pourquoi cela ? vous demandez-vous pas. J'ai pris cette décision grave pour l'avenir du monde et de l'humanité en liaison avec un anniversaire. En effet, demain sera mondialement célébré les 20 ans de la chute du mur de Berlin, prélude à la chute de l'Union Soviétique.

Interlude humouristique #1 : En 1926 la camarade Cassandra, agée de 85 ans a réussi malgré les nombreuses révolutions qu'elle a connu à conserver son appartement moscovite, ce qui en soit est déjà un exploit. Lors d'une sombre et froide nuit d'hiver elle entend frapper à sa porte. Effrayée elle dit d'une voix chevrotante : "Qui est là ?" "Je suis la Mort et je suis venue te chercher Cassandra !" "Ouf ! Tu m'as fait peur, j'ai cru que c'était la Tcheka !"

Mais comme chaque année, l'assassinat sauvage de la République Démocratique Allemande sera oublié. Je me devais donc de lui rendre hommage, car, tel le rap, mon blog est la Voix des Sans-Voix, la Tribune des Oubliés. Un petit rappel s'impose : En 1949, les impérialistes américains, aidés de leurs faibles alliés achetés par l'argent du prolétariat, décident de transformer la trizone en une république capitaliste et fantoche : la RFA (République Fédérale Allemande). Craignant pour le bien du peuple allemand, le politburo décide en grande sagesse et sous l'acclamation du prolétariat, de fonder une République Libre, Communiste et Démocratique : la RDA (République Démocratique Allemande). Des années de paix et de joie se présentent devant le peuple allemand enthousiaste.

Interlude humouristique #2 : Deux camarades ouvriers discutent lors de leur pause déjeuner. Le premier ayant l'air soucieux, le second, en l'honneur de la grande fraternité socialiste, lui demande ce qui le tracasse. "J'ai peur d'être mal vu par le représentant du parti de l'usine" lui confit-il alors. "Et pourquoi ça ?" "Et bien hier il m'a demandé pourquoi je n'étais pas à la dernière réunion du parti et je lui ai répondu que si j'avais su que c'était la dernière je serai venu avec plaisir !"

Malgré de nombreuses mains tendus par le camarade Staline pour l'unification et la pacification de l'Allemagne les occidentaux refusèrent systèmatiquement, prolongeant un état de crise. Ainsi pour lutter pacifiquement contre l'impérialisme arrogant et propagandiste des chiens capitalistes américains il fut plus tard décidé la construction d'un mur pour empécher les idées perverses de s'ouest de venir perturber le bonheur socialiste en marche. Mais malgré la sagesse du parti, les idées pernicieuses et destructrices passèrent à travers les fils barbelés et pervertirent le coeur de nos camarades allemands. Ces mensonges eurent tant de succès qu'en novembre 1989 sous la pression de bandes terroristes le mur de Berlin s'effondra avec l'espoir d'un monde meilleur.

Interlude humouristique #3 : Un camarade visite le kremlin et remarque une toile immense représentant le portrait du héros Lénine. Sous le portrait il remarque des initiales "BT". A sa demande, on lui en donne l'explication "Bolchoï Théoriste". Il apercoit alors un tableau du camarade Staline avec les même initiales. Surpris, il en demande encore la signification "Bolchoï Terroriste". En poursuivant la visite il tombe sur un autre tableau, celui de Kroutchev avec les même initiales. "Ah, celui-là je sais, dit-il, "Bolchoï Touriste" !"

Le monde capitaliste et décadent prit évidemment cette annonce comme un excellente nouvelle et depuis 20 ans le mythe dure mais le sort injuste de la RDA a été passé sous silence dans la tourmente. En effet, alors qu'officiellement la RFA avait été créée en attendant une fusion des entités en une seule Allemagne, elle ne fit qu'annexer le territoire de la RDA avec une semblant de "réunification" télévisuelle, mercantile et mensongère.

Interlude humouristique #4 : En visite officielle auprès de la reine de Suède, le camarade Gorbatchev (aka Cul-de-bouteille) en vient à discuter avec la reine de choses et d'autres, en particulier Dieu. La reine, surprise, lui dit "Mais... Vous croyez en Dieu Gorbatchev ?" "Croyant, mais pas pratiquant !" "Mais... Vous êtes communiste !" "Pratiquant, mais pas croyant !"

Je propose donc en l'honneur de cette victime du capitalisme triomphant de chanter l'Internationale en choeur et d'observer une minute de silence. Ou alors d'écouter mon podcast, parce qu'il est beau, il est doux, il sent bon le sable chaud et en plus il a une identité en crescendo, ce qui est gavé classe.

Rapapodcast #23 :

01 - Fitzroy - Je tombe (2008)
02 - Jay-Z - Heart of the city (Ain't no love) (2001)
03 - Ill - Ill street blues (2001)
04 - Circa Diem - Wake up (2008)
05 - Marley Marl feat Master Ace - Keep your eye on the prize (1988)
06 - Edan - Sing it, shitface (2002)
07 - Fred Yaddaden - 86 (2009)
08 - Afro Jazz - Le sacerdoce (1997)
09 - Nas - Halftime (1994)
10 - Maroons - Ambush (2004)
11 - La Rumeur - Le silence de ma rue (2002)
12 - Casey - Créature ratée (2009)
13 - La Canaille - Allons enfants (2009)

rapapodcast #23.mp3

durée : 51mn 03s


REP RDA (1949-1990)


(p)&(c) Achim Shark 2009

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire