mardi 12 janvier 2010

Taipan « Punchliner mixtape »

« Vous voulez la qualité ? Devinez qui est de retour. »

On en parlait il y a peu, Taipan se prépare depuis son pays haut à changer la face du rap au moins hexagonal et en attendant « Je vous aime » prévu début 2010 sortait ce mois-ci une mixtape, « Punchliner ». Voici donc 28 titres mêlant quelques anciens titres avec (principalement) des inédits. Première bonne surprise, ici juste une face B, à part ça toutes les prods sont originales, composées en majorité par CHI, mais également par Taipan lui-même, Lartizan ou DJ Mig One. Celles-ci sont globalement bonnes (voire très) mais certaines se placent nettement en dessous (« Prétentieux, prétendant » par exemple). Les ambiances sont assez actuelles, beaucoup de claps, de synthés et un peu (à mon goût déjà trop) d'autotune ; mais ce n'est pas la seule texture musicale, c'est quand même très varié avec par exemple le remix épique de « Debout là-dedans » ou l'ambiance g-funk à souhait de « Smoke me out ».

On retrouve également un nombre imposant de featurings, principalement avec le crew luxembourgeois LX, vivier de MC's aux niveaux très variables qui offre quelques perles (« Paria » surtout, difficile d'en revenir) mais aussi quelques lourdeurs (les prestations de Lil'Star, « Nuage de plantes »). On notera également la présence de Rachid Wallas, de Bolino sur le drolatique « Tu m'emmerdes avec ta musique » ou Soklak sur le hit du skeud « Je commence demain », ode au chômage mené tambour battant par deux MC's de grand talent.

Comme l'indique le nom, le concept est très égotripé dans une recherche constante de performance, et pas de mauvaise surprise, derrière le micro Taipan est toujours au poil. Pour éviter une fatigue quant à la redondance de ce genre de délires quelques thèmes plus personnels ou autres viennent -bienvenus- aérer régulièrement le disque. Ecouter Taipan sur un projet plus long qu'à l'accoutumé permet de mieux cerner le personnage et certains défauts transparaissent, principalement une récurrence de refrains chantonnés pas très efficaces et fatiguants.

Un truc très personnel pour finir, le mix de la mixtape est vraiment minimal, les titres sont simplement légèrement enchaînés et la quasi-absence de scratches est regrettable. En bref, une tape de qualité, pas indispensable mais qui confirme le bien que l'on pensait de Mr Ponds.




(p)&(c) Achim Shark 2009
Myspace Taipan
LZO records


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire