dimanche 4 avril 2010

Kool Shen « Crise de conscience »

L'axiome selon lequel un rappeur annonçant sa retraite en grandes pompes ne tardera pas à tenter un come-back plus ou moins miteux semble se confirmer une fois de plus. 5 ans après « L'avenir est à nous » le passé rattrape l'inventeur de la sodomie verbale et fin 2009 il est back dans les bacs en solo avec « Crise de conscience ». Et là, la question critique intervient : mais pourquoi le double O revient-il ? JoeyStarr invité sur le refrain de « J'reviens » ayant laissé sa prestation inaudible nous voilà dans le flou le plus complet, un flou fécond en hypothèses plus ou moins pertinentes. Kool Shen a-t-il des dettes de jeu ? Devons nous y voir le retour du preux chevalier venu sauver un Hip Hop en mauvaise posture ? Est-ce un pari ? Si l'on me demande mon avis je dirai que cet album doit beaucoup de sa genèse à la crise de la quarantaine.

Enfin peu importe tant que la musique est bonne, me direz-vous avec raison. Seulement avant de mettre ce disque sur ma platine la crise était plutôt de confiance. En fait, à quoi m'attendais-je ? A des prods lourdaudes et peu inspirées ; à des morceaux pour jeunes de 15 ans, un peu démagos et moralisateurs parce qu'à 40 ans on rigole plus t'as vu ; à un flow unique et des plus basiques ; à un produit à propos duquel j'aurais dit « il y a de l'idée, il faudra creuser à l'avenir » à propos d'un MC débutant mais profondément décevant de la part d'un vétéran au passé glorieux comme celui de Kool Shen. En bref, un album jetable, aussitôt écouté, aussitôt oublié. Et lorsqu'une heure plus tard le disque cessa de tourner, qu'y avais-je trouvé ? Exactement cela, comme quoi, on dit toujours du mal des préjugés mais parfois il faut savoir s'y fier.




(p)&(c) Achim Shark 2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire