mercredi 2 décembre 2009

Gussainville parano



Vous avez vu ça ? Il faut faire attention, il y a 10 millions de cannibales en France que l'Etat paye pour ne pas qu'ils se déchaînent et ne te dévore, toi et ta maison. Mais qui sont-ils, où sont-ils ? Que se passera-t-il si le gouvernement cesse de les payer et de les retenir ? Il est temps d'avoir peur car lorsque le problème de la surpopulation sera intenable, la bride sera lâchée et des millions d'anthropophages seront lâchés dans les rues.

Mais comment les reconnaître ? J’avoue que ne sais pas, il faudra regarder TF1 et leurs informations éclairées, je pense que très bientôt nous saurons avec certitude que ces êtres barbares et ignobles sont barbus, bronzés, et voileurs de femmes. Diam's est déjà une de leurs victimes, il faut faire gaffe, ils se préparent à dévorer les fillettes de 8-15 ans qui recherchent un mec mortel.

***

"La France qui pense qu'en banlieue on peut pas penser puisqu'on pense qu'à danser, rapper sur des beats cadencés. Remarque ils pensent que les 3 millions de chômeurs c'est 3 millions d'immigrés..."
- Kool Shen


C'est arrivé près de chez toi, ouais presque sous ton nez, et c'est clair que dans sa commune de 40 habitants à ce gros porc il doit y avoir plein de ces sauvages-là.

Je ne participerai pas au si joli "débat sur l'identité nationale" parce que
"Devoir s'intégrer à un pays qui est déjà le sien c'est flairer, se mordre la queue donc garder un statut de chien"
- Rocé


Bah oui ma réflexion et ma personnalité ont toutes deux été annihilée par le rap, mais je préfère cela à l'annihilation de l'âme prévue par TF1.

Sérieusement, ce qui me saoule c'est que ce débat n'est pas là pour définir une "identité nationale" mais pour stigmatiser les populations immigrées principalement banlieusardes. Le 11 novembre, deux jeunes militants pour l'autonomie basque ont volé le drapeau français du monument au mort, parce qu'ils ne se sentent pas français n'est-ce pas. Bon, ils n’étaient pas très doués et se sont fait choper le jour-même.

Anecdote intéressante, mais qui en a parlé ? Les informations locales. Imaginons que 2 jeunes banlieusards décident de faire la même chose, qui plus est plus pour le fun que pour réaliser un quelconque geste politique, que se passerait-il ? Un ouragan médiatique d'élus outragés que "le symbole de notre nation soit ainsi déshonoré" et un gros gros débat nouveau sur cette "identité nationale".

Alors voilà si on veut vraiment parler "d'identité nationale" sérieusement, ce qui serait intéressant parce que la France fut le premier Etat-nation tout en étant par essence plurinationale, on doit intégrer toutes les parts de la société française et pas en brûler quelques-unes sur la place publique, ça sera peut-être plus efficace. Parce que oui, on faisait ça au moyen-âge de temps en temps avec les sorcières pour taire les craintes de la populace mais ça n'a jamais eu qu'un effet à court terme. La France est un pays qui a de belles valeurs (cf), des capacités, un passé parfois glorieux et a depuis toujours eu la chance d'être un hysme européen où beaucoup vinrent s'établir et firent prospérer la nation. Bien sûr la différence étonne, effraie, mais comme je l'ai dit auparavant la beauté de la tolérance est de respecter et accepter des choses que l'on ne comprend pas. Je m'auto cite parce que je suis génial et je me dis souvent que je mériterai vraiment d'avoir du talent, de savoir m'exprimer, d'être lu, d'être adulé, d'être publié et d'avoir des groupies.

Donc après tout ça la déclaration de l'autre enfileur de mouton ne me choque pas vraiment, il exprime juste à voix haute tout ce que cette parodie de "débat" veut exprimer à voix basse.

Et si la paranoïa des gussainvilois vous saoule, il faut regarder Las Vegas parano parce que c'est le film avec lézards, déserts, animaux de compagnie sexuellement violables, barbituriques et acides le plus cool qu'il soit. Et puis écouter "Crash test" aussi.





(p)&(c) Achim Shark 2009
image tirée de Kreepy Kat par Alan Karr


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire