dimanche 22 mars 2009

Un second monstre se cachait dans le ventre du premier !

Il y a des gens, ils savent choisir les dates ! C’est notamment le cas des producteurs du film Dragon Ball qui sortira le premier avril 2009 : en effet quelle meilleure date trouver pour la sortie de cette moquerie à la face des fans de ce manga mythique créé par le non moins mythique Akira Toriyama ?

Je déteste le terme « fan » et je ne me considère pas le « fan » de ci ou ça (même pas de James Delleck ! C’est dire !). Néanmoins il y a des choses que j’aime énormément, et Dragon Ball en fait partie, les aventures sur papier drôles et passionnantes de Sangoku et ses compagnons m’ont amusé, enflammé, intrigué…etc… depuis bien longtemps. Alors évidemment, cette version cinématographique me fait bien rigoler aujourd’hui, apparaissant tellement pâlotte et famélique à côté du génie de Toriyama. Je ne perdrai donc pas plus de mon temps et de l’espace plus que précieux de cette page pour parler de cette sortie prochaine, mais pour répondre à une question qui a enflammé des générations de dragon ballzédiens acharnés : que se serait-il passé si Sangoku, se rendant brutalement compte que la boule à qui il parlait n’était pas son grand-père et, fort de cette certitude, avait accepté de donner son dragon ball à Bulma ? A quel point le monde aurait-il changé de face ?

Les lignes qui suivent risquent donc d’être plus qu’hermétiques à quelqu’un ne connaissant pas l’œuvre, je ne peux que conseiller à ceux-ci de s’y plonger.

Donc, si Sangoku n'avait pas accompagné Bulma, que lui serait-elle arrivée ?
En supposant qu’elle n’agrémente pas le menu d’un ptérodactyle, après une bonne nuit de repos, une tortue fatiguée vient frapper à la porte de sa capsule à la recherche d’un peu d’eau salée et d’océan. Laissant là cette malheureuse tortue elle part plein d’enthousiasme vers le village d’Oolong, perdant l’occasion de récupérer le dragon ball à trois étoiles et de se faire abuser par un vieillard pervers (ce qui n’est pas tellement une grande perte). De toutes manières, son voyage stoppe chez Oolong où elle devient son esclave sexuel, fascinée par sa transformation en bel homme. Et même si elle arrive à récupérer le dragon ball là-bas sans être abusée (encore) par un cochon pervers, elle finit avec la hache de Guymao séparant son crâne en deux parties à peu près égales.

De toutes façons, Tortue Géniale n'accepte pas de venir éteindre le feu de la montagne parce que Bulma n'est pas là pour se faire toucher les seins (et encore faut-il que Chichi le trouve, ce dont je doute). Pilaf décide soudain de bouger de son château et se fait tuer lui aussi par Guymao qui décidément n’est pas très commode.

Un an plus tard, l'armée du Ruban Rouge apprend l'existence des Dragon Balls et envoie Tao Paï Paï tuer Guymao, ce qu’il fait sans problème, puis explose la montagne de feu avec une Dodompa, l'équipe du coin de l'armée cherchant le Dragon Ball dans les décombres (Tao Paï Paï ne va pas se salir à faire ça, il repart après avoir empoché 100 millions [50 pour Guymao et 50 pour Chichi qui est devenue dépressive, ne trouvant pas l'homme de sa vie]). Pour pouvoir récupérer le dragon ball de Tortue Géniale, l’Armée envoie une jolie fille le lui voler. De toutes manières, le Maître des Tortues n’a aucune idée de qu’est-ce c’est, ce qui facilite les choses. Le Général Rouge appelle Shenron et devient grand. Enervé de voir que tous ces efforts n'ont servi qu'à ça, son bras droit tente de l'assassiner mais échoue.

Ce dernier s'enfuie alors et emmène avec lui une partie de l'armée qui se rebaptise l'armée du Ruban Noir. Les 2 armées se déclarent la guerre et au bout de quelques années s'entretuent (le docteur Géro est tristement tué avant de pouvoir créer ses joyeux cyborgs).

Au tome 17, Raditz arrive, il trouve Sangoku qui vit toujours dans sa forêt au milieu de ses singes.
Raditz < Carot je te retrouve enfin! Ensemble on pourra tuer tout le monde sur cette planète, on va trop rigoler tu vas voir!
Sangoku < Oyo ?
Raditz < Mais t'es débile!
Sangoku < Oyo ?
Raditz < Dis-moi, ne te serais-tu pas cogné la tête quand t'étais petit?
Sangoku < Oyo!
Raditz < Je comprends. Ecoute, je suis ton frère, t'es pas d'ici, t'es un saïyen, mais bon je t'aime pas, t'es trop faible, je vais te tuer, tu ne mérites pas d'être dans notre équipe, t'es vraiment trop faible (moi aussi d'ailleurs mais faut pas dire)
Sangoku < ???? Oyo ?

Raditz tue Sangoku, puis appelle Végéta et Nappa. La dream team réunie, ils tuent tous les terriens et revendent la Terre à Freezer pendant la grande quinzaine commerciale.

Freezer, une fois la transaction faite regarde Végéta et se rend compte que ce dernier ne le respectera jamais, que les Saïyens ne sont décidément que des bouseux orgueilleux à éradiquer, ce qu'il fait promptement en supprimant les 3 saïyens restants ce qui élimine toute chance de voir un jour un Super Saïyen.

Mais des années plus tard Babidi arrive sur Terre et arrive à réveiller Boo grâce à Dabra et Freezer (avec le vice que Freezer a, il est facile à manipuler). Boo tue Kaïo Shin, arrivé un peu trop tard et qui, comme d’habitude, a préparé un plan super foireux. Puis il a faim et transforme Freezer en Mr. Freeze. Babidi s'énerve, ce qui énerve Boo qui tue Babidi avant qu'il ne puisse le renfermer. Ensuite Boo tue Dabra qui est vraiment moche et pas drôle. Et finalement il s'amuse à détruire tous les Univers et ne devient jamais gentil.

Comme quoi si Sangoku reste dans sa petite montagne au milieu de ses potes les singes Dragon Ball se finit en bad trip total...





(p)&(c) Achim Shark 2005/2009
dessin "DBZ 50 ans après" par Holken et Salagir publié sur "Geek's World" par Salagir

samedi 14 mars 2009

Valse nocturne

Dans cette nuitée, demoiselle voudriez-vous
Votre bras doux un instant me confier,
Car plus que tout en cet instant j’aimerai
Danser, tourbillonner, et ce avec vous.

Jusqu’au matin, valsons ! Car deux solitudes au clair de lune,
Deux âmes devenant une, c’est ce que nous sommes et deviendrons.
Peu m’importe où nous nous trouvons, dans cette ruelle ou sur une dune,
Je m’enivre de votre tête brune, seul compte vos yeux et cet air de violon.

Serait insigne l’honneur
D’être nommé cultivateur de la vierge vigne
De votre cœur, donnez juste un signe !

Un nocturne voile couvrira notre danse,
Nous serons sous la surveillance scintillante des étoiles.
Piégée dans ma toile, inutile serait votre résistance.





(p)&(c) Achim Shark 2009
dessin tiré de Kreepy Kat par Alan Kerr